index_1
index_2
index_3
index_4
index_5
index_6
index_7
0.28047464940669
7500
500

Einzel

07/12/2022

Le Conseil fédéral publie un rapport sur l’efficacité du Nutri-Score

Lors de sa séance du 2 décembre 2022, le Conseil fédéral a adopté le rapport « Améliorer l’efficacité du Nutri-Score », élaboré en réponse au postulat 20.3913 de la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil national. Ce rapport montre que des mesures d’accompagnement et une communication accrue peuvent augmenter l’efficacité et la notoriété du système d’étiquetage Nutri-Score en Suisse.

Le rapport ne mentionne pas spécifiquement les boissons. Les résultats de la Sondage alimentation et activité physique de gfs.bern concernant l'attitude face à l'étiquetage sont mentionnés à la page 8.

Dans la conclusion, il est écrit que « […] l’OSAV a prévu, en collaboration avec des acteurs des cantons, de l’économie, de la promotion de la santé et des organisations de consommateurs, de mieux informer la population sur le Nutri-Score et sur son utilisation. Les mesures de communication débuteront courant 2023 et seront déployées pour celles qui concernent la Confédération avec les ressources humaines et financières existantes de l’OSAV. »

Communiqué de presse

Rapport

Coordination internationale
Le 16 février 2021, l'Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) a fait savoir que l'introduction du Nutri-Score serait coordonnée au niveau international. Les pays participants ont créé un comité de pilotage et un comité scientifique. En ce qui concerne les boissons, le Nutri-Score présente des distorsions systématiques. Le 14 juin 2021, la ASG a déposé une prise de position auprès du comité de pilotage via l'OSAV. Un rapport sur les boissons a été promis pour fin 2022.

Dans certains pays européens, il existe une forte résistance au Nutri-Score, notamment en Italie.

 
TYPO3 Agentur